Consortium agro-biologique Agribosco

Les 130 membres du Consortium agro-biologique Agribosco, dont plus de 60 sont ombriens, sont tous des entreprises agricoles qui suivent les méthodes de culture biologique sur une surface totale d'environ 7 000 hectares, dont approximativement 3 000 sont situées en Ombrie. Les zones de culture, parfaitement adaptées à nos activités agricoles, se trouvent dans les régions suivantes : Ombrie, Marches, Latium, Toscane, Molise et Pouilles.

Chaque membre du Consortium Agribosco est suivi par une équipe de techniciens agronomes qui soutient ses opérations. Ces derniers définissent aussi le Plan de culture annuel, qui est un document officialisant la demande totale du marché pour les divers produits ; la production exigée est alors distribuée entre tous les membres du Consortium. Les choix pour cette distribution sont réglés par différents critères, dont chacun est conçu pour obtenir les meilleurs résultats quant à la qualité.

Les membres du Consortium Agribosco s'engagent à cultiver les semences sélectionnées par Agribosco dans le cadre du projet « Graines anciennes », à travailler en conformité avec de strictes Directives de production, et à être disponibles à tout moment à une inspection par les techniciens d'Agribosco ou d'une entreprise de surveillance. Ces contraintes sont nécessaires pour garantir au consommateur la qualité que lui promet notre étiquette.

Les Directives de production, patiemment édifiées au cours d'années d'expérience sur le terrain, ne se contentent pas d'être un cahier des charges pour le membre agriculteur ; elles sont aussi et surtout une façon délibérée de voir l'agriculture, l'environnement et le concept juste de nos relations avec la nature. En effet, entre autres tâches le cultivateur accomplit aussi celle de la préservation du territoire, qu'il garde en dégageant les conduits d'écoulement des eaux, en maintenant les chemins de campagne et la santé des bois limitrophes de ses champs, entre de nombreuses autres fonctions. Tout ceci contribue à la prévention des effets négatifs imprévisibles des catastrophes naturelles.